Commerce electronique et TIC

Certains vendeurs utilisent des moyens détournés pour faire la promotion de leurs produits dans le Web.

Avant d’acheter, gardez en tête que les offres qui semblent trop belles pour être vraies le sont souvent. Faites attention aux commerçants qui vous envoient par courriel des offres que vous n’avez pas demandées. Ce ne sont pas toujours de bonnes affaires, et ces offres sont parfois frauduleuses.

Conseils de consommation avant d’acheter sur Internet

  • Se méfier des arnaques
  • Vérifier l’identité du commerçant
  • Protéger ses renseignements personnels
  • Obtenir tous les renseignements obligatoires à l’achat :
    • les coordonnées de l’entreprise
    • une description détaillée des biens ou des services vendus,
    • le prix du bien, les frais connexes et les taxes applicables,
    • le coût total de votre achat,
    • la description de tous les frais supplémentaires qui pourraient être exigés par un autre commerçant et dont le montant ne peut pas être raisonnablement calculé. Il peut s’agir, par exemple, des droits de douane et des frais de courtage,
    • la devise utilisée pour payer votre achat,
    • la date ou le délai de livraison et, s’il y a lieu, le mode de livraison et le nom du transporteur.
  • Connaître les modalités de paiement
  • S’informer sur les conditions d’annulation, de retour de marchandise, d’échange ou de remboursement
  • Connaître l’existence des garanties légales
  • Des connexions sécurisées

    L'e-commerce a révolutionné les relations B to C (business to consumer), permettant à l'acheteur de passer commande peu importe le moment ou le lieu. Cependant, cette révolution comporte des effets négatifs, tels le développement des arnaques sur le Net ou les fraudes à la carte bancaire. Dès lors, il convient de s'assurer de la sécurité de tout paiement effectué sur la toile par des moyens simples :

    • le cadenas : la présence d'un petit cadenas verrouillé est tout d'abord essentielle. Celui-ci peut se trouver en bas à droite ou en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, ou bien juste à côté de la barre d'adresse du site en question. Cependant, il est important de garder à l'esprit que la présence de ce petit cadenas est une condition nécessaire pour garantir la sécurité de la transaction, mais non suffisante. En effet, en cas d'absence de ce cadenas, la transaction est à éviter, et il faut quitter le site. En revanche, sa présence n'indique pas que la transaction est garantie, c'est pourquoi d'autres vérifications sont de rigueur.
    • l'adresse du site : il convient en effet de vérifier également l'adresse du site sur lequel est effectuée la transaction. En effet, si les sites traditionnels ont une adresse de la forme "http://www.", une page sur laquelle vous communiquez vos coordonnées bancaires doit obligatoirement être de la forme "https://". La lettre "S" après le classique http indique en effet que la transaction est sécurisée. Cependant, ces deux précautions que nous venons de détailler ne garantissent que la sécurité du cryptage. Autrement dit, vos coordonnées ne seront pas accessibles par une tierce personne, car elles sont cryptées, mais l'honnêteté du vendeur lui-même n'est pas assurée.
    • le vendeur du produit : si la transaction ne s'effectue pas avec un site dont le sérieux est démontré, il devient dès lors important de vérifier l'existence même du vendeur. En effet, de trop nombreux consommateurs livrent leurs coordonnées bancaires à des sites vendeurs qui n'existent pas en réalité. Le paiement effectué, le produit voulu n'est donc jamais expédié. La technique consiste ici à visiter le site Infogreffe.fr, qui répertorie toutes les entreprises immatriculées (et donc existantes réellement) en France. Grâce à ce rapide coup d'œil, l'existence du site vendeur sera bien assurée.